En | Fr
See our principal consultant Kiari Liman-Tinguiri's new book "Democratie Dans les Etats Fragiles" (Democracy in Fragile States), available at Amazon since May 17th, 2016.

Our core business

To provide high quality consultant advice in international development programme, projects, strategic planning, comprehensive country context analysis, and sectoral studies.

Learn More

Our areas of expertise

Governance and fragility studies, poverty analysis and poverty reduction strategies, international aid management and effectiveness, financing social development.

Learn More

Who we are

IEDAS is an independent, international development focused consultancy based in Ottawa, Canada. It is a corporate member of Canadian Association of International Development Professionals CAIDP.

Our founder and principal consultant, Dr. Kiari Liman-Tinguiri has over 20 years of experience in international development with the United Nations in Africa, the Middle East and the Caribbean.

Our values are those of human rights, solidarity, equity, gender equality and environmental sustainability. We think that international Humanitarian actions and development assistance delivery should be transparent.

Get in touch by calling us at 1 (613) 410-2510, or sending an e-mail to info@iedas.ca.

Contact Us

L'après CFA a déjà commencé

Kiari et Zacharie LIMAN-TINGUIRI[1] <#_ftn1> La provocation de deux ministres italiens, l’un du parti populiste « 5 étoiles » et l’autre du parti fasciste « ligue du Nord », sur le thème du CFA instrument français d’appauvrissement de l’Afrique et générateur de migration africaine vers l’Europe, a « fait avancer la cause » se réjouissent tous ceux qui souhaitent une réforme du CFA. II y a eu ensuite le forum de Bamako où, à côté de quelques économistes sérieux et d’hommes politiques respectables, des activistes pas tous très au fait ...

Niger: Travailler sur l'IDH dans la leçon d'arithmétique

Comme chaque année, la publication par le PNUD de ses chiffres sur le développement humain et le classement récurrent du Niger en dernière position, provoquent une discussion très animée. L’innovation de cette année, c’est l’apparition de commentaires techniques, de bonne facture avec un travail remarquable de vulgarisation, mais surtout l’amorce d’un débat public sur les causes profondes et les raisons probables de notre performance. II est tentant de proposer ma perspective personnelle, même si beaucoup a déjà été dit. Et puisque même retraité un enseignant se défait difficilement de la ...

Niger. Les diplômés, les intellectuels et la loi

Au Niger, trop souvent, des polémiques futiles passent pour de la vivacité démocratique, ce qui pervertit le débat public, à la fois nécessaire et fécond s’il est bien fait. C’est ainsi qu’en ce premier trimestre de 2018, on en avait à peine terminé avec ceux qui, dont des étudiants, en principe candidats à des diplômes, étrillaient un universitaire, pour avoir fait un distinguo entre les diplômes « mineurs », et les diplômes « majeurs », que les intellectuels « de l’extérieur » sont attaqués par des « intellectuels » officiels, ...