<No Analytics>
En | Fr

Niger. Les diplômés, les intellectuels et la loi

Posted on 2018/04/05

Au Niger, trop souvent, des polémiques futiles passent pour de la vivacité démocratique, ce qui pervertit le débat public, à la fois nécessaire et fécond s’il est bien fait. C’est ainsi qu’en ce premier trimestre de 2018, on en avait à peine terminé avec ceux qui, dont des étudiants, en principe candidats à des diplômes, étrillaient un universitaire, pour avoir fait un distinguo entre les diplômes « mineurs », et les diplômes « majeurs », que les intellectuels « de l’extérieur » sont attaqués par des « intellectuels » officiels, évidemment de l’intérieur, au motif que les premiers sont suspects de sympathie avec des activistes de la société civile eux-mêmes accusés d’arrière-pensées politiques dans leur opposition à la loi des ...

Et si on dollarisait l'Afrique de l'ouest?

Posted on 2017/05/11

* Et si on « dollarisait » l’Afrique de l’ouest ? Par Kiari et Zacharie LIMAN-TINGUIRI[1]* Le franc CFA est de plus en plus impopulaire, à en juger par les médias, sans inquiéter apparemment les autorités politiques des pays utilisant cette monnaie. Le rejet bruyant du CFA perdure sans déclencher un processus de réforme, ce qui accroit le risque d’une transition brutale, s’il survenait un choc extérieur majeur. Et la discussion se fait dans une confusion si grande qu’il est difficile d’en réaliser une synthèse utile. L’objet de cet « essai »[2] est précisément de clarifier les enjeux, pour faciliter l’évaluation sereine des options disponibles. Ainsi seulement, nous semble-t-il, le débat public nécessaire, sera aussi utile. *Un fait historique ...

ALLELE EL HADJ HABIBOU

Posted on 2016/12/19

ALLELE EL HADJ HABIBOU Les hommages posthumes sont toujours un peu convenus, car la générosité vis à vis d’un mort n’entraîne aucun coût et rarement des regrets ou des remords. Beaucoup d’autres, sans doute plus autorisés que moi, ont salué la mémoire du Ministre Allélé el hadj Habibou, certains ont préféré honorer l’Ambassadeur, d’autres encore ont célébré le Maire, tous ou presque ont témoigné du courage de l’homme politique, des talents du diplomate et de la prudence du sage. Allélé a sans doute été tout cela. Dire du bien d’un homme public défunt, en remontant à la période où il n’était pas un homme public pour donner en exemple ses qualités peut paraître suspect, car on ne s’y prendrait pas ...

Niger: Faut-il reformer le système fiscal ?

Posted on 2014/11/05

Les pays membres de l’UEMOA[1] <#_ftn1> semblent se satisfaire d’une mobilisation plutôt modeste des recettes publiques, puisque le critère de convergence relatif au taux de pression fiscale est de 17%. Avec plus de 21% de taux de recettes fiscales en 2011, le Niger affiche désormais l’une des meilleures performances de l’Union, ce qui n’a pas été toujours le cas. Peut-on pour autant peut-on considérer qu’il n’y a pas ou plus de problème fiscal dans ce pays? Une réponse positive pécherait par excès d’optimiste. La transition d’un système fiscal dans lequel les recettes reposent principalement sur la fiscalité de porte vers un système collectant surtout des impôts indirects internes est certes pratiquement acquise, ici comme dans les autres pays de la ...

A quoi peut bien servir l’IDH pour le NIGER?

Posted on 2014/08/14

Initialement conçu par approcher le bien être des Nations par un indicateur moins réductionniste que PIB par tête, le classement selon l’Indice de Développement Humain (IDH) publié chaque année par le PNUD suscite dans les pays en développement des débats très intéressants et parfois d’autant plus intéressants qu’inespérés. C’est exactement ce qui s’est passé au Niger cette année où, pour la première fois, au lieu des querelles byzantines sur les chiffres alimentant le déni stérile d’une réalité implacable, le Rapport du PNUD a conduit le pays à reconnaître officiellement et publiquement la croissance démographique, littéralement explosive, comme l’un des obstacles majeurs au développement du pays. Le Ministre du plan lors du lancement local du rapport, puis le président de la ...

Le Niger est-il un état fragile?

Posted on 2014/07/17

C'est la question que me pose ma fille qui vient de regarder une émmission à la télévision consacrée au Sahel où l'on parle de jihadisme, d'insécurité, de famine et d'autres choses tout aussi terrifiantes...en ajoutant, papa je veux une réponse, pas un cours. Alors en sept points, pour faire bref, voici la réponse..... 1. Le Niger qui n’a pas sur son sol de forces d’interposition des Nations Unies ou de l’Union Africaine et qui réalise un CPI[1] <#_ftn1> harmonisé de 3,86 en 2012, en hausse continue depuis 2009, n’est pas techniquement pas un état fragile au sens des institiutions financières internationales et régionales (Banque Mondiale et Banque Africaine de Développement). Mais il est confronté, comme les autres pays sahéliens, à ...

II faut peut être revenir à la construction des états

Posted on 2014/01/07

L’année 2013 aura été en Afrique subsaharienne, celle d’une fragilisation plus grande de certains états (Mali, République Centrafricaine, Sud Soudan) et même de régions entières (le Sahel), malgré la croissance économique remarquable des pays du continent. On compte en effet six pays africains ( Sierra Leonne 19,7% Niger 11,2%, Côte d’Ivoire 9,8%, Angola 8,4%, Liberia 8,3% et Burkina Faso 8,0%) parmi les 20 vingt plus forts taux de croissance économique enregistrés dans le monde en 2012. Ce sont aussi tous ou presque des états fragiles. Une bonne performance économique d’une année n’est certes pas suffisante pour sortir un pays de la fragilité et un taux de croissance ne reflète pas toujours la qualité de la gouvernance ni même la pertinence ...

Pour une approche régionale de la fragilité des états sahéliens

Posted on 2013/10/09

Les évenements récents du Mali et le rôle joué par certains pays africains de la région dans la lutte et la victoire contre l’occupation du Nord Mali par une coalition de groupes jihadistes menée par AQMI, a pu donner l’impression que le Mali serait le maillon faible d’une chaîne par ailleurs solide. La réalité des chiffres semble suggérer que c’est toute la région qui est fragile. II n’y a par conséquent de solution durable que régionale. Mais examinons d’abord les faits. Sur la base du CPIA harmonisé BAD-Banque Mondiale, cinq des treize pays membres du CILSS sont considérés comme états fragiles pour l’année fiscale 2012-2013. II s’agit du Tchad (avec un CPIA de 2.80), de la Côte d’Ivoire (2.85), de ...

La résilience des pays africains

Posted on 2013/04/16

Les notions de fragilité et de résilience des états, notamment lorsqu’elles sont appliquées à des pays africains, paraissent si évidentes qu’elles sont devenues pour les analystes du développement international, des sortes de « mana »[1] <#_ftn1>, que chacun utilise en laissant au lecteur le soin de choisir le sens qui lui convient entre les nombreuses acceptions possibles. L’accélération récente au Mali de la lente incrustation des « djihadistes » islamistes au Sahel et surtout la riposte française, à la recherche de leurs otages[2] <#_ftn2>, ont créé une occasion en or pour souligner la fragilité des états subsahariens d’un coté et flatter « la résilience » des pays africains de l’autre. Le Président de la Banque Mondiale[3] <#_ftn3>, opposant la soudaine ...

A propos de biens publics, de services publics et de politique publique dans un pays sous développé.

Posted on 2013/04/11

Une personne qui m’est proche et chère vient de bénéficier d’une greffe d’organe. Elle attendait cela, et nous avec elle, depuis dix ans. II était inscrit sur une liste d’attente et devait patienter. II a évidemment fallu aussi vivre en attendant et, dans le cas particulier qui nous concerne, vivre presque comme si de rien n’était, sans renoncer à aucun des combats de la vie. Mais il y a plus et mieux car notre « malade » à nous, quoiqu’astreint à des séances de soins plusieurs heures par semaine, a tenu cette décennie , en continuant à travailler, sans se délester d’aucune de ses responsabilités familiales, ni même se débarrasser de ces obligations stériles et obsolètes de « solidarité » ...

La croissance économique de l’Afrique en 2013.

Posted on 2013/01/25

La croissance économique de l’Afrique en 2013. Avec un PIB régional de 1200 milliards de $ US en 2011[1], l’Afrique au Sud du Sahara (ASS) est toujours la région qui crée le moins de richesse, contribuant à peine plus que l’Australie et deux fois moins que la France à la création mondiale de valeur ajoutée. La place de l’ASS dans le monde est donc toujours la moins enviable, puisqu’avec près de 12% de la population mondiale, les africains doivent se contenter, même en parité de pouvoir d’achat, de 2.5% du PIB global de la planete, l’africain moyen produisant 2380$, soit à peine plus qu’un cinquième de la moyenne mondiale (11480$). La bonne nouvelle, car il y en a une, c’est ...

Niger : Uranium et développement, les dangers d'un débat tronqué

Posted on 2012/12/28

Le gouvernement du Niger vient d’ouvrir ou, plus exactement, de ré-ouvrir le débat sur la contribution de l’Uranium au développement du pays. Ceux qui se rappellent de la façon dont le rééquilibrage a été opéré lorsque le gouvernement du président D. HAMANI avait posé ce problème, il y a bientôt quarante ans, reconnaitront qu’il y a un courage certain à le poser comme résultant d’un déséquilibre dans le partenariat avec la compagnie française AREVA. Mais les temps ont changé et avec eux les méthodes, rendant possible un débat public, éminemment souhaitable. Le risque n’est pourtant pas écarté de ne traiter que partiellement le problème, faute de le poser complètement. Le gouvernement a évidemment le droit, voire l’ardente obligation de réclamer ...

Magouilles et débrouilles africaines: Pourquoi et comment en finir ?

Posted on 2012/06/07

Huit des 14 pays perçus comme les plus corrompus au monde en 2010 sont africains[1] et aucun pays africain n’apparait parmi les 20 pays qui reçoivent le plus d’investissement direct étrangers. Il faut ajouter aussi que six pays africains appartiennent au groupe des 14 pays connus pour être les plus réfractaires à la création d’entreprises, si l’on en juge par le nombre de jours nécessaires pour le faire. Difficile de ne pas soupçonner un lien entre la faiblesse des investissements étrangers et cette forte prévalence de la corruption. La chasse au passe droit de toutes sortes et les dysfonctionnements chroniques des services publics qu’elle induit, ainsi que l’informalisation pernicieuse de nombreux circuits administratifs et économiques sont clairement nocives pour le ...

Les déboires de la gratuité ou le cynisme des pauvres en Afrique Rurale

Posted on 2012/05/29

La sagesse conventionnelle veut que l’Afrique soit une terre de solidarité, où le partage et non l’échange, est roi. Le lien social y est sacré, la communauté l’emportant toujours sur l’individu, la survie du groupe sur la réussite individuelle. II en découle qu’il faut approcher le développement économique et social de façon « communautaire », car l’échange marchand pur et parfait n’existe pas. Les solutions et stratégies de marché, même lorsque celui-ci n’est pas défaillant, ne fonctionneraient pas. Les pauvres seraient intégrés à la communauté, il n’y a pas vraiment d’exclus, car les familles rassemblent, les villages unissent, les ethnies fédèrent, dans une harmonie dont le secret échappe aux caricaturales lois de l’offre et de la demande. Toutes les disciplines ...

Sous developpé ou en développement?

Posted on 2012/05/23

C’est bien en économie que l’on parle des pays sous développés ? m’interroge un soir ma fille, pas encore 18 ans et bientôt bachelière. Voici ma réponse, puisée dans des souvenirs lointains pour certains, douteux pour les plus récents. Si vous avez des adolescents, ça peut aider. Les « sciences économiques » dont les frontières se confondent aujourd’hui avec celle de l’économie mathématique, économie pure par excellence, sont contraintes de dialoguer avec l’histoire et la sociologie, puis les sciences politiques et les sciences administratives, pour proposer un discours cohérent sur le sort des ¾ de l’humanité qui vivent dans les pays pauvres. Force est donc de constater que la « pauvreté des nations » n’est pas un pur problème de ...

Famine et bruits de botte au Sahel

Posted on 2012/05/10

On ne relit jamais assez les grands auteurs. A. SEN est de ceux la, qui écrivait il y a plus d’un demi siècle, sans être démenti à ce jour, ni par les faits ni par les théories, que les famines et plus encore leur récurrence reflètent davantage un déficit démocratique qu’un déficit alimentaire. II faut bien sur « contextualiser » ce sagesse, pour qu’elle éclaire la situation des pays sahéliens et surtout le chemin pour en sortir. Les grandes famines du Sahel sont, pour ne retenir que les plus aigues parmi celles d’après les indépendances en 1960, celles de 1964/65, puis 1972/73, 1984/85, 1990-91, 1995/96,1997/1998, et encore en 2000/2001, 2004/2005 et celle en cours. Mais d’abord qu’est ce que le ...